Articles

Agrandir le texte

Le promeneur à Andolsheim…….

 

……..pourra à loisir profiter des presque 12 km2 du ban communal  de cette bourgade rurale de la plaine d 'Alsace  située à 6 km de Colmar  et qui  s'étend  de  la forêt domaniale du Kastenwald à l 'est , aux  berges de l ' Ill à l'ouest à une altitude moyenne de 190 m

.

 

L’Ill, important  affluent du Rhin,  baigne la plaine alsacienne, et a d’ailleurs donné son nom à l’Alsace (Elsass en langue germanique). Ses crues peuvent être importantes voire dévastatrices

, quand de fortes précipitations vosgiennes la suralimentent ou lors de subites fontes de neige.

La promenade de l'ancien canal pourra aussi le mener vers la source de la Blind , à la limite bu ban de la commune de Bischwihr ,  étonnante rivière phréatique qui nait sur le territoire communal ,

souterraine d' abord , et qui se jette dans l’Ill près de Sélestat ! Faune et flore à découvrir !

 

 

En bordure de la forêt du  Kastenwald, une ancienne gravière communale , remodelée en " Mare pédagogique" par l’APILL ( Association. pour la Protection des Berges de l Ill..) favorise la conservation  et la mise en valeur d ' espèces animales et végétales  spécifiques à la région : des journées d’ information et de visite proposées aux groupes  sont régulièrement organisées par l’association .

Le centre de la localité témoigne du riche passé  agricole de  la commune.

 

Le   nombre d’exploitants  agricoles est à ce jour réduit : la commune a subi le remembrement de 1961 qui a favorisé la disparition des petites exploitations  et de  quelques 750  âmes  à l'époque.

Le village s’est  entouré de lotissements  liés à  l'arrivée d’une population importante due à l’industrialisation des années 1960 et  1970 : la population, à ce jour, a dépassé les 2200 habitants

Quelques belles maisons traditionnelles  à pans de bois (colombages)  souvent réhabilitées sont à voir. Plusieurs porches  en grès rose, la marque d’entrée des fermes  à cours closes subsistent.

 

Des  séchoirs à tabac restent également visibles, souvenir d’un temps (19e siècle) où cette culture faisait partie de la production agricole locale.

 

Enfin le promeneur pourra se rendre  au Temple protestant. Il servait à l’origine à la communauté catholique, a ensuite été voué au culte protestant après la Réforme (1535) puis accueille les deux religions  entre 1687 et 1883, pour redevenir protestant en 1884.

 

L’édifice , consacré à l’origine à Saint Denis, de style mixte, roman et gothique ,  et maintes fois remanié depuis  sa construction en 801  est surmonté d’un nid de cigogne qui a valu à la commune le label "  Elsassisches Storcka Dorf "  ( Village cigogne alsacien )  une reconnaissance rare, intervenue après la rénovation du nid de cigogne dont la mise en place initiale date de plus de 50 ans.

A deux pas, l’église Saint Georges,  édifiée entre 1882 et 1883, contient quelques  éléments remarquables dont une Vierge de Piété du 18e siècle.                                                        

 

 

    Sans  vouloir  rivaliser avec les localités touristiques du vignoble,

 

              Andolsheim  saura  accueillir  le promeneur  amateur d’espace et d’authenticité.

                                                                                                         

 

Mairie

2, Grand'rue

68280 ANDOLSHEIM

 

Horaires: 

Lun: 8h-12h  13h30-20h

Mardi au jeudi : 8h-12h

Ven : 8h-18h


Tél :  03.89.71.40.08
Fax : 03.89.71.52.67
courriel accueil - état civil : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Plan de la commune