Agrandir le texte

 

Andolsheim, fait partie du canton de COLMAR 2 et de l'arrondissement de Colmar.
La population au 1er janvier 2016 est de 2284 habitants (gentilé : Andolsheimois (es)) sur 930 foyers.

 

Quelques chiffres

 

Superficie totale du ban de la commune : 1160 ha dont

  • Surfaces construites : 53,65 ha
  • Surfaces agricoles : 615 ha
  • Bois et forêts : 409 ha

 

Les voies communales représentent 11,084 km dans leur totalité.

 

 

Evolution démographique

 

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2006

2008

2012

2013

2014

2015

2016

2017

751

871

1088

1262

1565

1985

2238

2218

2287

2277

2310

2319

2284

2260

 

 


www.insee.fr
 

 


 

Un peu d'histoire

 

 

Le nom du village viendrait de celui de l'abbé "ANSOALD", abbé de Munster, puis évêque de Strasbourg de 693 à 700 et qui aurait fondé la communauté sous le nom de "ANSOALFSHEIM". Les armoiries originales rappellent son histoire plus récente....

 

En effet les armes du village, une ramure de cerf posée en pal, soutenue d'une étoile à cinq rais,  rappellent que la localité a appartenu du 12eme siècle à 1324 aux Sires de Horbourg, puis aux Comtes deArmoirie Wurtemberg, puissante famille issue de Souabe. La famille des Wurtemberg domine alors tout le sud-ouest de l’actuelle Allemagne et introduira la Réforme en Alsace : les armoiries de la Maison des Wurtemberg comprenaient cette fameuse ramure de cerf, qui se retrouve dans les armoiries de la ville de Riquewihr, où leur domination s'étendait également. L'étoile visible sur les armoiries est quant à elle empruntée aux Sires de Horbourg. Jusqu'au 19eme siècle les armoiries officielles comportaient en outre une feuille de trèfle.

 

En 1648, Louis XIV (par le traité de Westphalie) s’emparera d'abord d'une partie des terres des Wurtemberg, puis en 1678, (par le traité de Nimègue) accentuera la politique d’union de l'Alsace à la France et annexera le reste des possessions germaniques en Alsace, dont  Andolsheim. Le roi soleil fera même un bref séjour à Andolsheim en aout 1673 avec sa cour. Les intendants du roi ont alors le souci de restaurer la religion catholique : c’est le prononcé du Simultaneum  en 1687.

La Révolution, bouleversera l'organisation administrative de la cité : les 660 habitants sont appelés à élire un conseil municipal, dont sera issu un maire. Le Haut-Rhin voit le jour le 4 mars 1790  en même temps que les 82 autres départements crées sous la révolution.
Andolsheim devient chef-lieu de canton.

En 1871 les choses changent pour les habitants d’Andolsheim : le Haut-Rhin est en grande partie annexé à l'Allemagne suite au traité de Francfort de mai 1871 qui met fin à la guerre franco-allemande de 1870/1871 : la localité fait partie du "Bezirk Oberelsass".


Ce n'est qu’en 1919, par le traité de Versailles, que le Haut-Rhin, donc Andolsheim redeviendra français.

La seconde guerre mondiale et l’annexion de l'Alsace, apportera au village son lot de malheurs : de  nombreuses familles perdent un fils ou un père dans l'une ou l'autre armée en conflit. La libération interviendra au matin du 1er février 1945 et fera encore de nombreuses victimes civiles, après les souffrances de l'occupation allemande.

Une plaque rappelant le rôle des soldats de la 75eme division d'infanterie US a été apposée le 31 janvier 2010 au Square du Souvenir,

... dans l’espoir d’une paix durable.

 

Mairie

2, Grand'rue

68280 ANDOLSHEIM

 

Horaires: 

Lun: 8h-12h  13h30-20h

Mardi au jeudi : 8h-12h

Ven : 8h-18h


Tél :  03.89.71.40.08
Fax : 03.89.71.52.67
courriel accueil - état civil : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Plan de la commune